Quelle fête le 10 mai ?

Pour de nombreux Français, le 15 août est synonyme d’embouteillages sur le chemin des vacances. Chez les chrétiens, c’est avant tout la fête de l’Ascension, à ne pas confondre avec l’Ascension ! Nous vous aiderons à voir la différence entre ces deux fêtes religieuses.

DES MOTS SIGNIFICATIFS

Pour faire la distinction entre Ascension et Ascension, il suffit d’étudier le sens des mots. L’hypothèse vient du latin Assure, « supprimer ». Nous parlons de l’Assomption de la Vierge Marie parce que Dieu l’entraîne au ciel pour qu’elle puisse être avec lui. Où et quand Mary est-elle morte ? Cela ne dit rien dans la Bible.

Quant au mot Ascension , du latin ascendant, il signifie « ascensionner ». Jésus rencontre ses disciples pour la dernière fois à Pâques quarante jours après sa résurrection. En tant que dieu (comme son père), il s’élève alors de « sa propre force » dans le ciel.

Lire également : Raccorder son jardin à l’électricité : contrat électricité chez Dyneff Gaz

Petit moyen mnémotechnique, n’ayant plus de fourchette dans la langue : l’Assomption a un « M » comme Maria !

JOURS DE FÊTE ET DE REPOS

La montée est l’occasion de profiter d’un long week-end. La date varie chaque année, mais tombe toujours un jeudi, 40 jours après Pâques.

A voir aussi : Comment avoir une pelouse parfaite ?

Le jour de l’Ascension est célébré par les chrétiens à une heure fixe. En France, le 15 août est un jour férié depuis 1638. Pour mémoire, le roi Louis XIII, frustré de ne pas avoir d’héritier avec sa femme Anne d’Autriche, prie avec passion la Vierge Marie. Et demandez à tous ses sujets d’organiser des processions en son honneur. En 1638, le petit Louis est enfin né (qui devait devenir Louis XIV). Le roi a alors décidé de poursuivre la tradition.

Des processions sont toujours organisées aujourd’hui, à Lourdes ou à Paris. Lorsque vous êtes au bord de la mer, vous pouvez voir la bénédiction des bateaux dans les ports ou sur les plages. Et n’oubliez pas de souhaiter « Joyeux anniversaire  » à votre petite amie Marie !

Paroles : Linda Marteau