Comment chauffer sa serre naturellement ?

Bonjour les aquaponistes !

L’hiver est une période assez difficile pour les plantes. Si vous voulez leur donner un peu plus de chance de survivre, vous pouvez chauffer votre serre en hiver.

A découvrir également : Quelle hauteur pour un arbre ?

Si vous chauffez un peu votre serre la nuit, vous pouvez également semer plus tôt.

Avant de le chauffer, vous pouvez bien sûr penser à l’isoler… Du papier bulle sur les murs nord, des masses thermiques peintes en noir, du réacteur Jean Pain, etc. Dans cet article, je discute de toutes mes techniques d’isolation des serres : comment isoler votre serre aquaponique. Ces deux articles se complètent. N’oubliez pas de les lire ensemble pour réussir votre croissance en hiver.

A découvrir également : Comment souder du plastique rigide ?

Dans cet article, je vais vous parler d’une autre technique encore plus simple pour maintenir les bonnes températures dans la serre en hiver et en cas de fortes gelées.

Pour obtenir les accessoires nécessaires au chauffage de votre serre pour découvrir, cliquez

ici

Chauffer avec une bougie ou un chauffe-kérosène

Pour chauffer facilement votre serre, vous pouvez utiliser un réchauffeur d’huile comme la plupart des cultivateurs, mais il existe une technique presque aussi efficace et moins coûteuse, qui consiste à chauffer avec de petites bougies chauffe-plat. Veillez à ne pas acheter de bougies, car certaines émettent des produits toxiques lors de la combustion. Il est préférable de prendre des bougies en cire d’abeille ou des bougies en cire de soja 100% naturelles et ne provenant pas de produits pétrochimiques.

Dans cette vidéo, vous pouvez apprendre à multiplier avec succès la puissance de combustion d’une très petite bougie ici.

C’est Dylan Winter, marin et propriétaire d’un bateau, qui a inventé ce radiateur avec des bougies chauffe-plat placées en forme de boîte et deux pots de fleurs en céramique.

Voici l’explication accompagnée d’un diagramme :

Avec un jean Réacteur à douleur thermique ou à compost

La méthode que je vais expérimenter l’année prochaine est la méthode Jean Pain, inspirée de la serre solaire hivernale passive en aquaponie de Vincent Leblanc au Canada :

-35 °C à l’extérieur et eau du système aquaponique à 24 °C ! ! ! N’est-ce pas beau ? Et en prime, ce poêle vous permet de produire des tonnes de compost de très bonne qualité pour démarrer le printemps en beauté. Totalement magique ! Un article sur le réacteur Jean Pain en aquaponie sera publié cet hiver.

Vous pouvez également placer vos lombricomposteurs et votre compost dans votre serre pendant quelques degrés de plus.

Chauffez votre serre avec un poêle-fusée

Le chauffage de votre serre avec un four en vrac (également appelé poêle à fusée) est possible, mais un peu plus contraignant. Voici un autre schéma de fabrication de votre four à fusée :

Ce La vidéo est également intéressante :

Réchauffez votre serre avec un poulailler

Une autre option consiste à chauffer votre serre en utilisant la chaleur produite par vos poules ou d’autres animaux de compagnie. J’ai déjà vu des maraîchers amener quelques chèvres et chèvres dans leur serre en hiver… 🙂 Voici un exemple de ce dessin.

Chauffez votre serre avec un chauffe-eau

Comme il n’y a pas de miracle et que l’on préfère parfois être simple, il existe la méthode classique consistant à plonger le chauffe-eau dans l’eau du système aquaponique. Compte tenu de la quantité d’eau que représentent les systèmes, vous pouvez ainsi passer les nuits les plus froides et éviter le gel de vos plantes ou la mort de vos colonies bactériennes.

Réalisation d’un chauffe-eau

solaire Quand on y pense, vous pouvez facilement construire votre propre chauffe-eau solaire pour exploiter le soleil et restituer la chaleur la nuit. Tout ce dont vous avez besoin pour fabriquer un chauffe-eau solaire, c’est du verre, des planches de bois et des tuyaux noirs. Vous pouvez faire passer des tuyaux noirs sur le toit de la serre pour chauffer l’eau de votre système.

Utilisation d’un chauffage ou d’un ventilateur

Parfois, nous n’avons d’autre recours que le chauffage traditionnel. Préférez les radiateurs à bain d’huile aux radiateurs électriques

Vous pouvez également utiliser un souffleur ou une bande chauffante comme ceux vendus en magasin. L’idée est de rester à l’abri du gel. Vous pouvez configurer ces systèmes pour qu’ils s’activent dès que la température approche 3 ou 4 °C, par exemple.

J’espère que ces conseils vous aideront pour l’hiver prochain

🙂

Cultures d’os !

Pierre

vous pouvez facilement construire votre propre chauffe-eau solaire pour exploiter le soleil et restituer la chaleur la nuit. Tout ce dont vous avez besoin pour fabriquer un chauffe-eau solaire, c’est du verre, des planches de bois et des tuyaux noirs. Vous pouvez faire passer des tuyaux noirs sur le toit de la serre pour chauffer l’eau de votre système.

Utilisation d’un chauffage ou d’un ventilateur

Parfois, nous n’avons d’autre recours que le chauffage traditionnel. Préférez les radiateurs à bain d’huile aux radiateurs électriques

Vous pouvez également utiliser un souffleur ou une bande chauffante comme ceux vendus en magasin. L’idée est de rester à l’abri du gel. Vous pouvez configurer ces systèmes pour qu’ils s’activent dès que la température approche 3 ou 4 °C, par exemple.

J’espère que ces conseils vous aideront pour l’hiver prochain

🙂

Cultures d’os !