Les dangers que présentent les chenilles processionnaires

On reconnaît facilement les chenilles processionnaires par leur nid de soie blanche. Ces nuisibles sont responsables des démangeaisons et autres allergies chez les humains, mais aussi chez les animaux, sans parler des dégâts qu’elles causent pour les végétaux. Elles sont des véritables fléaux si elles ne sont pas traitées à temps et efficacement. Découvrons les dangers que ces nuisibles peuvent provoquer.  

Chenilles processionnaires : les dégâts causés au niveau de la santé des adultes et des enfants 

En effet, ce sont les poils des chenilles processionnaires qui sont dangereux pour la santé. Les poils contiennent de la toxine urticante et allergisante qui peuvent provoquer des irritations cutanées et oculaires chez les personnes qui vivent à proximité des lieux où les chenilles processionnaires se prolifèrent. Voilà pourquoi les experts ne cessent de proposer leurs prestations pour aider les nécessiteux à se débarrasser des chenilles processionnaires. En principe, lorsque les chenilles se sentent agresser, elles libèrent ses poils, qui vont par la suite s’accrocher aux habits ou à la peau, par l’effet du vent. La démangeaison causée par les poils va pousser le sujet à se gratter constamment. De ce fait, la toxine va être libérée provocant des irritations insupportables. Selon les experts comme cette source, il est recommandé de : 

A voir aussi : 4 importances culturelles des fleuristes

  • Ne pas fréquenter les zones infestées ou de porter des combinaisons adéquates au cas où il est inévitable de ne pas passer sur les zones concernées ;
  • Ne jamais toucher les nids des chenilles processionnaires ; 
  • Enlever une procession de chenilles à coup de balai pour ne pas disperser les poils urticants ;   
  • Ne jamais se frotter les yeux en cas de démangeaison oculaire ; 
  • Éviter de sécher les linges à l’air libre où des processions de chenilles sont à proximité ;
  • Prendre les mesures de précautions nécessaires pour prévenir le contact avec les poils urticants qui s’étalent sur les pelouses. Pour ce faire, abstenez-vous de ne pas tondre les gazons sous les arbres infestés de chenilles processionnaires. 

Chenilles processionnaires : les risques sanitaires constatés chez les animaux

Les chenilles processionnaires, notamment celles du pin, sont très nocives pour les animaux. Par instinct, les animaux vont mordre, lécher ou renifler les chenilles processionnaires. Ainsi, ils seront en contact direct avec les poils urticants dans lequel la toxine sera libérée, provocant ainsi des dégâts considérables, voire irréparables. Il est fort probable que l’animal concerné perd sa langue ou son œil, par nécrose, entraînant ainsi sa mort. Pour mettre vos animaux à l’abri de ce danger imminent, si faites tout de suite appel à des experts si vous constatez des processions de chenilles sur vos arbres. En cas de contamination, demander rapidement l’aide d’un vétérinaire pour qu’il apporte un traitement d’urgence adéquat. Durant la manipulation, éviter l’auto-contamination.    

Méthode pour lutter contre la prolifération des chenilles processionnaires 

La méthode la plus efficiente pour lutter contre ce genre de fléau et de faire appel à un expert en désinsectisation. Si vous êtes obligé à vous occuper vous-même de l’éradication des processions, assurez-vous d’avoir en main tous les procédés préventifs et curatifs ainsi que des mesures de surveillance. Par la suite, l’intervention doit être faite progressivement en fonction de l’importance de la contamination des zones. Des mesures particulières doivent être prises en compte si la zone concernée se trouve dans une zone à forte fréquentation (école, parc, etc). Quoi qu’il en soit, l’option faire appel à des professionnels reste la meilleure des méthodes.

A lire aussi : Comment soigner le mildiou de la tomate ?