Les fleurs qui résistent aux mauvaises conditions météo

Toutes les fleurs ne fleurissent pas forcément sous de bonnes conditions météorologiques. Certaines d’entre elles se plaisent très souvent dans des climats secs et caillouteux. Elles peuvent aisément fleurir sans être arrosées pendant une longue période. Elles sont donc appelées des fleurs résistantes. À travers cet article, découvrez quelques-unes de ces fleurs qui résistent aux situations de sécheresse accrue.

La Gaura

La Gaura est la star des jardins dégagés qui n’ont pas besoin d’arrosage. Elle ne nécessite pas un sol hautement préparé. Même si le sol est pauvre et sec, il suffit qu’il soit drainé et la Gaura grandira sans grandes difficultés. Cette fleur supporte des températures avoisinant -15 °C et se présente sous forme de touffe imposante durant l’année de sa plantation. La Gaura pousse abondamment entre juin et octobre et il en existe diverses variétés (siskiyou pink, summer breeze, snowbird, etc.).

A voir aussi : Les secrets d'un magnifique jardin de fleurs comestibles : conseils et astuces

La lavande

Il n’est plus utile de présenter cette vedette des jardins ensoleillés qu’est la lavande. Elle fleurit majestueusement dans un sol sec calcaire et pierreux, à la limite, désespérant. C’est une plante mellifère appréciée des abeilles. Elle produit du nectar à foison qui est ensuite utilisé pour la production de miel parfumé et savoureux. Le choix peut être dur avec toutes les diversités de lavande existantes : lavande papillon, lavande dentée, lavandin grosso, etc.).

La Sauge des prés (Salvia pratensis)

La Sauge des prés est une fleur bleu violacé, économe en eau, résistante au froid et sacrément tenace. Elle se plaît dans des sols secs calcaires desséchants. Ses profondes racines lui permettent de recueillir de la fraîcheur lorsqu’il y a la canicule. C’est une fleur qui se retrouve dans les jardins en pleine nature de juin à août. L’odeur enivrante de la Sauge des prés ne laisse personne indifférent.

A voir aussi : Découvrez les magnifiques fleurs printanières des plantes à bulbes

L’Onagre rose (Œnothera speciosa)

Œnothera speciosa ou Onagre rose est l’une des fleurs les plus résistantes qui existent. Rien ne peut stopper son évolution, même pas un manque d’eau et un sol caillouteux. Toutefois, elle est aussi belle qu’encombrante. Elle s’épand facilement sur de grandes surfaces. Originaire du Mexique et du Texas, l’Onagre rose ouvre ses grandes corolles de la fin du printemps à l’été. Avec son aspect rustique, elle serait parfaite pour végétaliser les zones difficiles et sèches.

La Santoline à feuilles de romarin (Santolina virens)

La Santoline à feuilles de romarin est un sous-arbrisseau qui prend son essence dans les zones rocheuses méditerranéennes. Cela explique son acclimatation aux terres pauvres et sèches. L’ajout du gravier, l’utilisation d’un sol argileux et une exposition au soleil accélèrent sa croissance. Cette petite fleur en capitules ronds jaune d’or s’épanouit également avec un sol drainé et pauvre jusqu’à -15 °C. Elle est disponible de juin à août.

Le Lippia Nodiflora (Phyla nodiflora)

Le Lippia Nodiflora (Phyla nodiflora) est une sorte de plante couvre-sol compatible avec les sols secs et difficiles. C’est en quelque sorte une alternative du gazon. En dépit du fait qu’il affectionne le soleil, il peut se retrouver à l’ombre au pied des arbres. Il a la capacité de résister à de torrides étés sans une goutte d’eau. C’est au printemps qu’il est possible d’apercevoir une multitude de bouquets de fleurs blanc rosée à cœur mauve représentatif du Lippia Nodiflora.